Le manoir du crucifix


Le manoir du crucifix, situé à 1,5 kilomètres de l’église Saint-Germain l’auxerrois est typique des constructions du Pays de Caux.

Il a été construit au début du XVIème siècle avex un rez-de-chaussée de pierres et de bandeaux de silex bleutés, un étage à pans de bois à petites ouvertures jumelées, sous une immense toiture de paille d’où émerge la grosse souche de cheminée. Au dessus du portail, les pans de bois dessinent la date de 1588 avec des chiffres de plus d’un mètre de hauteur.

Comme c’est généralement le cas des dates un peu trop mises en évidence, il doit s’agir d’une remise en état et sans doute d’un agrandissement. Le portail a perdu son arc surbaissé, mais il devait être contemporain de François Ier ou d’Henri II. L’examen des éléments de construction du manoir peut le laisser supposer. Un carolus, pièce d’argent de Charles IX (1550-1574) a été retrouvé coincé entre deux pans de pans de bois comme témoin des travaux de rénovation et de l’antériorité du bâtiment.

Le nom donné au manoir provient de la fameuse légende du calvaire voisin, et du crucifix sanglant retrouvé par Pierre Vatinel en 1661.

Ce dernier habitait le manoir avec sa famille et exploitait la ferme du domaine. La construction du manoir était probablement l’initiative d’une autre famille, celle d’un cadet de la famille noble des Duval de Coupeauville. Une ferme du même nom existe toujours à quelques centaines de mètres du manoir du crucifix. Les Duval de Coupeauville sont de la même famille que les Duval d’Epremesnil, seigneurs de Rouelles (l’actuel parc de Rouelles). Un de leur descendant, Jacques Duval, avocat au parlement de Paris, fut député aux Etats-Généraux, et s’avéra un redoutable adversaire de la Reine Marie-Antoinette dans l’affaire du collier (lien affaire du collier).

Le premier Maire de Manéglise (1795), Jean-Baptiste Desgénétais, exploitait la ferme du crucifix et résidait dans le manoir.

Plusieurs dépendances du XVIIème et XVIIIème siècle sont toujours visibles dans le clos masure. Une dépendance attire l’attention avec le détail du calvaire matérialisé en silex noir au milieu d’un mur extérieur de la grange.

 

Découvrez le manoir du crucifix en photos