Le château des Hellandes


Le fief des Hellandes est assis sur les communes de Manéglise et d’Angerville l’Orcher depuis le moyen-âge. Le plus ancien seigneur connu, Jehan de Hellande participa à la croisade de 1099 à Jérusalem. Après lui se succédèrent une lignée de chevaliers dévoués aux rois de France et dont certains occupèrent de hautes fonctions à l’image de Robert de Hellande, bailli de Rouen, chambellan du roi et mort à Azincourt en 1415.

La seigneurie des Hellande s’étendait sur plusieurs communes telles que Lamberville, Bréauté ou encore Saint-Aignan sur Ry. Les Hellande possédaient également le manoir de la fontaine à Montivilliers lorsque Robert de Hellande était occupé à la garde de la ville contre les anglais.

Le site de Manéglise était constitué d’un manoir fortifié et d’un hameau toujours visible aujourd’hui, mais dont les habitations ont laissé place à des constructions plus récentes.

Un deuxième château fut construit au XVIIème siècle à un moment où la seigneurie, faute de descendants Hellande « mâles  » avait été vendue à la famille Desmares du Tournay. Cette même famille connaîtra le même destin que les Hellande et la lignée ascendante des Desmares n’arrivera pas jusqu’à la révolution. Le château et ses fermes voisines sera séparé entre les petits enfants nés d’alliances et enrichira le patrimoine de familles issues de la bourgeoisie du négoce.

C’est Charles Lévesques, négociant en tissus qui rasera le vieux manoir seigneurial pour construire un château plus moderne en 1904. C’est l’actuel château qu’il est possible de découvrir en se dirigeant vers Angerville l’Orcher.

Néanmoins, quelques éléments plus anciens existent avec la grange construite en 1738 ou des éléments de murs et de fermes datés du XVIIème siècle.

Plus d’informations sur le site du val soleil propriétaire du domaine : Histoire fief des Hellande

Les réservations de groupe sur le domaine : Site internet des Hellandes

 

Découvrez le domaine des Hellandes en photo